Partenariat

Le CRIAVS Centre-Val de Loire contribue à créer des liens entre le domaine sanitaire et judiciaire (animation du réseau des médecins coordonnateurs, participation à des dispositifs de prise en charge d'auteurs de violences sexuelles) et à entretenir des relations avec différents acteurs universitaires (psychologie, psychiatrie, droit pénal) et professionnels (champs socio-éducatif, sanitaire et judiciaire).

Réseau santé-Justice

Le CRIAVS Centre-Val de Loire (CVL) contribue à faire vivre des liens entre le domaine sanitaire et judiciaire.

Outre ses liens avec les Services Pénitentiaires d'Insertion et de Probation et de la Protection Judiciaire de la Jeunesse, le CRIAVS CVL anime un groupe d'analyse de pratiques destiné  aux médecins coordonnateurs de la région Centre-Val de Loire. 

Les rencontres ont pour objectif de permettre aux médecins coordonnateurs d'échanger sur leurs pratiques et d'évoquer des situations problématiques. Il propose dans ce cadre une rencontre annuelle avec les Juges d'application des peines (JAP) des TGI de la région qui dépendent de plusieurs Cours d'appel.

Partenariats avec des acteurs professionnels et académiques

Le CRIAVS CVL a établi des liens fonctionnels avec de nombreux partenaires : la Délégation départementale aux droits des femmes et à l'égalité (Préfecture 37), le
pôle social et médical de l'association Entraide et Solidarité, l'association France -victimes 37, le CIDFF (centre d'information des droits des femmes et de la famille),  le Planning familial, etc.

Le CRIAVS CVL entretient aussi des liens étroits avec l'Université de Tours (psychiatrie, psychologie, santé publique, droit pénal, service de santé des étudiants, mais aussi la Vice-Présidence Égalité, Diversité, Handicap).

Contribution à des dispositifs thérapeutiques

Le CRIAVS CVL n'est pas financé pour prendre en charge des auteurs de violences sexuelles.

Néanmoins, il peut contribuer directement à la mise en oeuvre de dispositifs de prise en charge depuis leur conception jusqu'à leur réalisation.

A ce jour, le criavs est impliqué dans 5 dispositifs accueillant des auteurs de violences sexuelles dans la région.