(Urgent) le CRIAVS CVL recherche un temps-plein de psychologue

02/04/2022
(urgent) Un temps-temps de psychologue est à pourvoir dès que possible au CRIAVS Centre-Val de Loire. Si vous êtes intéressé(e), télécharger la fiche de poste ci-dessous.

Si vous candidatez, veuillez adresser votre mail à Christophe Neveu (c.neveu@chu-tours.fr) et Robert Courtois (r.courtois@chu-tours.fr). 

N'hésitez pas à diffuser ce message s'il vous plaît. Nous vous remercions.

Identification du poste

Établissement : CHRU TOURS

Pôle : Psychiatrie-Addictologie

UF : 5050

Service : Centre Ressources pour Auteurs de Violences Sexuelles Centre-Val de Loire

Description du service

Localisation du CRIAVS : site hôpital Trousseau au CHRU de TOURS

Ouverture CRIAVS : 9h -17 h jours ouvrables (adaptation en cas de missions extérieures)

Responsable direct : Dr Robert COURTOIS, Psychiatre et coordinateur du CRIAVS

(Sous la responsabilité de la Direction du Pôle de Psychiatrie-Addictologie, de la Direction du CHRU de Tours)

Définition du poste

Missions générales

  • Participer aux missions du CRIAVS[1] (0,50 ETP) :
  • Être un lieu d'interface, de soutien et de recours pour les intervenants
    auprès d'agresseurs sexuels
  • Assurer les formations des professionnels de tout champ (sanitaire, social, judiciaire)
  • Être promoteur d'un travail en partenariat
  • Mettre en place un centre de documentation
  • Impulser et diffuser la recherche (clinique, évaluation, approches thérapeutiques, ...)
  • Développer la prévention en matière d'agression sexuelle

Principale fonction attendue

  • La principale attente concerne la capacité à organiser et assurer (en lien avec les autres membres du CRIAVS CVL) une fonction d'accompagnement des équipes (champs sanitaire, médico-social et éducatif, judiciaire)

Autres missions spécifiques (liste non-exhaustive)

  • Analyse des pratiques d'équipes intervenant auprès d'agresseurs sexuels (champ sanitaire, médico-social et éducatif, judiciaire)
  • Animation de groupes de travail et conception d'actions de soutien aux équipes
  • Animation du réseau, conception et organisation d'évènements thématiques, impulsion des rencontres avec les professionnels
  • Formation sur site et à l'extérieur (au sein des équipes) ; participation aux activités de conférences, colloques ou journées d'étude
  • Évaluation de patients agresseurs sexuels et orientation éventuelle
  • Participation aux activités de recherche (au niveau national et international)
  • Accompagnement du service dans ses projets de développement et d'adaptation à ses missions

Principales qualités requises

  • Capacité d'initiatives, autonomie, d'organisation notamment pour assurer la fonction d'accompagnement des équipes ; capacités d'organisation et de partage des tâches et des contraintes d'un fonctionnement en équipe restreinte. Favoriser la complémentarité de l'équipe
  • Grandes capacités de travail en équipe, qualités relationnelles (ouverture, partage, adaptation, agréabilité, rigueur, curiosité/désir épistémophilique, dynamisme, etc.)
  • Connaissances et expériences confirmées en psychologie, psychopathologie et en psychiatrie ; connaissances des principaux courants théoriques ; ouverture à la pluridisciplinarité (incluant la neuropsychologie et les neurosciences)
  • Qualités d'écoutant, mais aussi d'orateur ; qualités pédagogiques (partage et transmission du savoir, capacités de synthèse, d'intelligibilité permettant d'intervenir en soutien auprès des professionnels)
  • Permis de conduire (fréquents déplacements en région)
  • Utilisation logiciels de bureautique (Powerpoint, Word, Excel)

Principales qualités attendues (dans la mesure du possible)

  • Connaissances théoriques solides sur les violences sexuelles et les comportements violents en général, en criminologie, le fonctionnement judiciaire français, l'obligation de soin et le suivi socio-judiciaire (avec l'injonction de soins), l'évaluation du risque de récidive, etc. Cela peut concerner des auteurs majeurs ou mineurs
  • Sensibilisation à l'usage des échelles d'évaluation du risque de passage à l'acte violent sexuel ou non (LS-CMI, HCR-20, SORAG, RSVP, SAPROF, etc.)
  • Formation et/ou expérience dans le domaine de la recherche et de la publication d'articles scientifiques.